Home

   


28 logements sociaux à Courbevoie par  Koz architectes, PARIS, FRANCE


Paris, le 11 novembre 2010 – En 2007, le Groupe 3F lançait avec la Ville de Courbevoie un concours pour la construction d'un ensemble de logements sociaux sur le dernier lot de la ZAC des Fauvelles. La consigne lancée aux équipes était la suivante : « le projet devra être l'aboutissement d'une réflexion nouvelle sur l'habitat social individuel en site dense ». Face aux projets de SOA Architectes et de LAN Architecture, la proposition de Koz a été retenue.


A bonne question, bonne réponse
De prime abord, l’exercice a consisté pour Koz à définir les qualités intrinsèques de l’habitat individuel dans l’optique de les adapter au collectif.
Quatre d’entre elles ont semblé essentielles:

Qualité d’usage
La flexibilité est le grand point fort de la maison individuelle; on y fait ce qu’on veut, on est « chez soi ».
On change l’affectation des chambres et des pièces en fonction des évolutions de la famille et des moeurs et hobbies de chacun des habitants : la chambre d’ami accueille le petit-dernier, la petite chambre se transforme en bureau, l’ado grandissant s’installe dans la pièce donnant dans le salon qu’il préfère au coin nuit où dort le reste de la maisonnée, la cuisine est ouverte, dans le salon on aménage un coin bureau, et ainsi de suite.

De sa maison, on fait le tour
Même incomplètement, si elle est mitoyenne. Cette possibilité de faire le tour donne ce sentiment bien particulier de propriété : ne dit-on pas « faire le tour du propriétaire » ? Mais au-delà, "faire le tour" implique des extérieurs qui dans la maison individuelle prennent des formes multiples : perron, cour, courette, jardin, terrasse.

La maison est supposément unique
Elle ne ressemble qu’à elle-même; dans la rue on la reconnaît tout de suite, on peut la pointer du doigt. Elle est autant individuelle qu’elle individualise.

Dans une maison, on a des voisins
Ceux-ci restent nos voisins pour longtemps et avec eux « des liens » se tissent au fil du temps : discussions informelles par-dessus la haie, échanges de bons procédés, circulations d’enfants. Avec les voisins s’installe une relation de confiance.

Ce premier exercice effectué, il s’agissait alors de décliner les 4 vertus cardinales de la maison individuelle dans un ensemble de logements collectifs.
L'immeuble s'inscrit dans la ZAC des Fauvelles de Courbevoie, à quelques encablures des tours et de l’effervescence de la Défense. Alentour, le skyline des bâtiments d’habitation à R +12 de la zac du Faubourg de l'Arche dessinent une clairière urbaine. Dans son dos s’étire la silhouette d’un bâtiment détenu par une marque automobile française.

L’ensemble se compose de 2 plots aux contours un peu flous, s’effaçant dans le frou-frou des fers à bétons verts qui sculptent les nombreuses coursives et loggias. Édifier deux bâtiments plutôt qu’un permettait d’augmenter la surface des façades, d’amener de la transparence, des expositions et des vues mais aussi de converger vers les qualités d’usage et l’échelle (plus intime) de la maison individuelle. Les deux silhouettes sont posées sur un socle sculpté. Elles se détachent du ciel comme deux géants débonnaires qui se tendraient les bras.

   
 



 
   
 



 
   


1. Haute qualité d’usage
Ces logements ont pour caractéristique principale de comporter à partir des T4, une pièce matérialisée par un cube en porte-à-faux blanc posé aléatoirement sur la façade. Cette pièce, raccordée au salon, est celle dont l’usage évoluera selon les envies et évolutions de la cellule familiale. Sa cloison n‘est pas porteuse, elle pourra éventuellement être déposée en accord avec le bailleur social propriétaire (et qui sait si dans 50 ans ces logements ne seront pas la propriété de ses occupants ?).
Cette pièce supplémentaire confère modularité et élasticité à l’habitat. Tous les appartements bénéficient d’une triple orientation et d’un salon doublement exposé, généralement distribué en angle; toutes les pièces, salles de bains comprises, profitent d’un éclairage naturel. Le plancher est chauffant, les menuiseries en bois-aluminium sont étanches. Chaque logement dispose d’une loggia, un espace extérieur entièrement «pré -canissé» qui accueillera des activités protégées des regards : une serre, un jardin d’hiver, un espace bricolage, espace fitness, etc. Lieu librement appropriable, il remplit les offices d’un sous-sol, d’un grenier, d’une cour : tous ces bonus qu’offre en général la maison individuelle.

2. Faire le tour …
Des coursives à usage individuel s’enroulent autour des appartements.
Elles sont accessibles de plain-pied depuis chacune des pièces principales de la maison y compris des chambres et des cuisines. On fait donc le tour de sa maison, on opère quelques raccourcis stratégiques, on joue à cache-cache, on se fait des farces. On accède également à son logement par un large palier suspendu qui se déploie en plein air. De ce point, on observe le volume entier de son appartement. De cette manière, le bâtiment multiplie les extérieurs : extérieur loggia, extérieur balcon, extérieur palier, autant d’espaces qui augmentent la surface appropriable et donnent cette impression précieuse de vivre au grand air en profitant des vues dégagées sur l'Ouest du Grand Paris.

3. Individualiser
Chaque appartement est reconnaissable d’entre tous depuis l’extérieur ; les plots affichent des silhouettes différentes, les volumes sont déstructurés, les décrochés sont posés à manière presque aléatoire.

4.Voisiner
Ces logements font le pari de la sociabilité. Les paliers desservent chacun deux logements seulement (sauf au R+1 qui est l’étage des appartements de petite surface) ; ils sont surdimensionnés (10m2, soit 3 fois la taille habituelle) donc facilement appropriables. Positionnés très en retrait, leur encombrement éventuel ne viendra pas perturber la façade ni l’image extérieure de la résidence.

KOZ

L'agence a été crée en 1999 par Christophe Ouhayoun et Nicolas Ziesel, tous deux :
- diplômés de l’école d’architecture de Paris-Belleville en 1993;
- inconditionnels de Mac-Intosh avant de virer dans les logiciels libres ;
- versés dans l’imagerie 3D et les cultures urbaines
- plutôt heureux avec le discours sur la conduite du changement dans la pratique de la ville.

KOZ est membre fondateur du collectif d’architectes PLAN01, créé en 2001 avec les agences Atelier du Pont, Bocabeille-Prégo Architectures et Philéas. Avec PLAN01, ils ont fondé PLAN02, un bureau interne d’éco-conception, fondé sur l’indexage en temps réel des projets des agences sur les exigences environnementales et sociales de la ville contemporaine.

KOZ produit des bâtiments optimistes, atypiques, généreux et sensibles qui redéfinissent les lieux de la collectivité et mettent en perspective la mixité des usages.
KOZ défend une architecture attentive à son contexte, créant la surprise, le «supplément d’usage», faisant emerger des espaces inattendus facilement appropriables et offerts à l’imagination des habitants, usagers, entourages.

KOZ assure régulièrement des missions étendues : maîtrise d’oeuvre, pilotage de chantier, synthèse, signalétique, mobilier.
Le travail est organisé selon des procédures rigoureuses de rigueur, d’autonomie, de valorisation des compétences et de créativité. L’équipe est composée de 6 à 10 personnes qui participent à leur échelle aux prises de décisions qui jalonnent le projet.

KOZ profite de la synergie et du retour d’expérience des agences de PLAN01 dans un espace de travail partagé de 600m2, sur la rive droite de Paris.

   
 



 
   
 



 
   
 



 
   
 



 
   
 



 
   
 



 
   
 



 
   
 



 
   
 



 
   
 



 
   



Maîtrise d’ouvrage
Groupe 3F
159 rue Nationale
75638 Paris Cedex 13
Chef de Projet : Stéphanie Demeure dit Latte

Maîtrise d’oeuvre
KOZ architectes / membre de Plan01
Christophe Ouhayoun – Nicolas Ziesel
89 rue de Reuilly
75012 Paris
contact@koz.fr
Responsable du projet :
Elsa Junod

Cotraitants
BET structure : EVP Ingénierie
BET fluides : Cferm
Economiste : Cabinet Ripeau
Acoustique : Peutz
AMO HQE : Bio-concept

Localisation
Zac des Fauvelles,
75-83 avenue de l'Arche
ilot B 23
92 400 Courbevoie - France

Entreprises
Gros oeuvre : KILIC
Ravalements : Fernandes
Façade : Fernandes
Charpente / couverture : Bourgogne couverture
Etanchéité : SAS
Menuiseries extérieures : S.T.B.A
C.M.B.
Cloisons / doublages FARIA
Menuiseries intérieures XYLOBAT
Rvt sols / peintures : DE SOUSA
Serrureries : Atelier De Pierre
Plomberie / Chauffage / Ventilation : A.C.P.C
Electricité : Paternoster
Ascenseurs : OTIS

Calendrier
Concours : mai 2007
PC juillet 2007
Appel d'offre : mars 2008
Durée du chantier : 20 mois
Livraison : septembre 2010

Programme
28 logements sociaux

Surfaces
SHON logements : 2 378,00 m2

SHON commerces : 440 m2

SU logements : 2164 m2
SU commerces : 332 m2

SHAB logements : 1831 m2

28 logements, 8 F2, 10 F3, 7 F4, 3F5
28 places de stationnement souterrain

Coût des travaux
4 356 734,66 € HT
dont logements : 3 806734,66 €
dont commerces : 550 000,00 €
Pas de démolitions

Éléments remarquables
Le programme comprend 28 logements, un commerce, un local d’activité, un niveau de sous-sol à usage de parking. Systèmes constructifs en béton armé. Panneaux stratifiés haute densité colorés. Récupération des eaux de pluie, toitures végétalisées, planchers chauffants, menuiseries extérieures bois/alu, loggia et coursives privatives pour tous les logements.

Qualité environnementale
THPE RT2005 : 70 kwh/m2/an ; isolation par l’extérieur systématique, acrotère comprise ; ruptures de ponts thermiques ; plancher chauffant  éclairage naturel de toutes les pièces et cages d’escalier ; double voire triple orientation, séjour d’angle ; maximisation des surfaces vitrées  tests de perméabilité à l'air conformes aux exigences Effinergie

Pour plus d'information :
www.koz.fr











Todos los Derechos Reservados © Arqchile.cl, 2001

ISSN  0718-431X  versión en línea  

Arquitectos Jorge Harris y Carolina Harris

e-mail: jharris@entelchile.net